Lundi 25 Avril 2016 · 20h
  • SoiréeTroisBaudets

Laurent Saligault · Gatha · Mell

  • Avec
    Laurent Saligault

    • laurentsaligault

    On adhère, ça donne envie, ça pulse. Un classicisme pop, assez 70’s, de la pop luxuriante, des guitares, des claviers et des voix dédoublées, parfois progressive.
    Pas un truc branché et prétentieux, un truc de musicien talentueux avec des textes plutôt bien troussés.

    Plus d’infos

  • etaussi
    Gatha

    • gatha2017

    Tout en spleen tourbillonnant et en ombres délicates, Gatha chante les métamorphoses, les deuils, les jours radieux, les amours avortés, les confidences profondes. C’est de la chanson française, intime, ténébreuse et accidentée, mais pas que. Les musiques ambivalentes brouillent les sens. Electropop dense et dance, chaos lascif, ballade douce, forment un écrin pour les échos graves de l’éclatant violoncelle, pratiqué depuis le conservatoire.

    Plus d’infos

  • etencore
    Mell

    • Mell.BD

    C’est en solo avec sa plume et sa guitare électrique qu’elle explore l’amour, l’intimité, les love songs et les slows, le tout branché sur du 220 Volts.
    L’ombre des sixties plane dans la voix. Les boîtes à rythmes un peu débiles sonnent eighties. L’écriture est désinvolte et la légèreté est dans l’auto dérision et la prise de hauteur. Elle nous emmène dans les méandres d’histoires bas de gamme – celles où l’on se ment, où l’on se rate, où rien ne se passe comme on veut. Elle se moque des relations légères, vécues comme le reste de notre époque, rapidement et sans état d’âme, de la surconsommation d’amour, et de tout ce qu’on jette : les relation(s) cheap.

    Plus d’infos